top of page
Rechercher

Le coup de foudre entre un homme et un arbre - 12 octobre 2021

Lou Codou, c'est avant tout l'histoire d'un coup de foudre entre un homme et un arbre, le châtaignier. Il faut se trouver au milieu de ces géants torturés et noueux pour comprendre la fascination qu'ils suscitent.



Ceux qui se trouvent sur les terrains de la ferme ont entre 150 pour les petits jeunes et 350 ans pour les vénérables à l'aube de la retraite. Si on peut aujourd'hui vous proposer nos châtaignes, c'est parce qu'un paysan en sabots a décidé, en 1600 et quelques, de greffer des arbres ici. Je sais pas vous, mais nous ca nous la coupe à chaque fois qu'on y pense. Autant que de se dire qu'on greffe actuellement des arbres pour nos arrières petits-enfants...


Ici, on surnomme le châtaignier "l'arbre à pain" parce qu'il a été au coeur de la vie de générations successives de paysans et leurs familles, leur fournissant châtaignes, tanin, et bois de chauffage et d'oeuvre. Malheureusement, après des décennies d'exode rural, nombre des châtaigneraies ancestrales sont à l'abandon, et voir ces arbres suffoquer et mourir au milieu des forêts de pins est toujours un déchirement.



C'est donc une grande fierté que de redonner peu à peu vie à nos vergers et d'offrir à ces majestueux arbres la possibilité de nourrir de nouveau les humains et pas uniquement les sangliers. Cette année nous avons nettoyé quelques 80 arbres, sur une surface d'environ 2 hectares.


Ici, on dit que le paysan est celui qui vit de son pays, et fait vivre le pays en retour.

Alors c'est ce qu'on essaye de faire, humblement, arbre par arbre, châtaigne par châtaigne, pour honorer la mémoire et les efforts de tous ceux qui, avant nous, se sont succédé à genoux dans ces bois un peu magiques.


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page